Au début de la nouvelle année scolaire 2017 à Munsel School

Après la longue trêve hivernale à la mi-mars au Ladakh comme d’habitude est remis en marche l’école.

Étudiants de Munsel School Je suis toujours vingt ans : ils ont tous confirmé l’inscription et a repris ses activités avec beaucoup d’enthousiasme.

Le programme, que nous développons une dizaine d’années maintenant, a été adapté à une plus grande, qui commencent à apparaître dans le monde du travail : pour nous, cette perspective ouvre des défis importants dans le contexte de l’intégration des personnes handicapées dans la société.

En ce qui concerne les points saillants de mai aura lieu active pendant trois mois une nouvelle bénévoles : Christine Peissard, enseignant spécialisé possédant une vaste expérience dans divers domaines de l’éducation

pour les mineurs, a choisi de consacrer une partie de son année sabbatique à l’école.

Je me joindrai en juillet pour quelques semaines pendant les vacances d’été avec Claudine Gremion, un collègue qui a offert de coopérer avec nous, en se concentrant spécifiquement sur le groupe d’étudiants en situation grave.

Toujours quant à l’avenir plus immédiat, cette année s’allume le grand projet du nouveau centre d’éducation. Le site actuel est temporaire et nous définissons les détails de l’expiration de la construction du contrat de bail des locaux et des terrains.

Nous avons choisi l’emplacement, et maintenant nous nous concentrons sur la collecte de fonds pour procéder à la construction : une des principales initiatives sur l’ordre du jour de 2017.

Travail d’équipe qui nous attend est très difficile mais aussi gratifiant

et nous sommes sûrs de continuer à partager à nouveau et long avec vous cette formidable aventure !

Hamza ! Mara

2018-11-01T17:25:32 + 00:0015, mars, 2017|